Présentation des finalistes au concours « Mon entreprise » 2015-2016

Logo Mon Entreprise

Le 11 décembre dernier, soixante-cinq étudiants et diplômés récents de l’UQAM ont présenté leur projet d’entreprise au Centre d’entrepreneuriat ESG UQAM dans l’espoir de devenir finaliste au concours « Mon Entreprise » édition 2015-2016. 20 équipes ont été sélectionnées et 16 ont complété leur démarche.

La semaine prochaine, jeudi le 7 avril, se tiendra la grande finale du concours alors que les finalistes auront à présenter leur plan d’affaires devant un jury composé de représentants de l’UQAM et du milieu des affaires.

Les équipes gagnantes seront dévoilées lors de la soirée de remise de prix qui aura lieu le 11 avril et les lauréats se partageront un total de 15 000$ en bourses pour soutenir le démarrage de leur entreprise.

Nous souhaitons la meilleure des chances à tous les finalistes!

Description des 16 équipes finalistes

APPRENTIX (Kathy Beaupré-Boivin, Caroline Rail – Éducation)

ApprenTix
C’est en complétant leur baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire que Kathy Beaupré-Boivin et Caroline Rail ont constaté le manque de ressources disponibles pour les élèves en difficulté et leurs parents. Elles ont également observé la lourdeur de la tâche des enseignants contraints à des classes toujours plus nombreuses et avec des élèves en difficulté intégrés aux classes ordinaires. Guidées par leur désir d’apporter une solution concrète à cette problématique, Kathy et Caroline ont eu l’idée d’ApprenTix, un site éducatif d’enseignement sous forme de capsules vidéo accessibles autant pour les parents que pour les enseignants.

BÄUM (Catherine Hallé, Roxane Kateb – ESG)

baum_logo
C’est suite à plusieurs séjours loin de la maison que Catherine Hallé et Roxanne Kateb ont pris conscience des nombreuses restrictions d’espace et de budget auxquelles font face la majorité des voyageurs. Inspirées par leur amour de la nature et du voyage, elles ont alors décidé de créer des produits multi-usages et 100% naturels qui sont respectueux de la planète et de la santé. Leurs produits, vendus sous forme de baumes, peuvent tous être utilisés en tant que baumes à lèvres en plus d’avoir une utilisation propre à chacun ; soulager les piqures d’insectes, traiter l’eczéma, les coups de soleil, etc.

BEAM HOCKEY (Louis-Philippe Labonté-Trottier – ESG)

BEAM HOCKEY
Ayant développé un intérêt pour les activités liées à l’importation dans un cours de Gestion des PME, Louis-Philippe Labonté-Trottier a par la suite effectué beaucoup de recherches pour approfondir ses connaissances sur le sujet. En contact avec un intermédiaire chinois vendant des bâtons de hockey faits de fibre de carbone, Louis-Philippe a alors eu l’idée de lancer sa propre entreprise. Son projet : développer une marque de bâton de hockey de qualité supérieure et à prix compétitif. Proposant deux gammes de bâtons, BEAM Hockey offre également la personnalisation des bâtons afin de créer notamment des modèles à l’image d’une équipe ou d’une association.

CHUMS MOBILE (Steve Lowe – ESG)

Chums Mobile
Dans un désir de rendre les communications plus accessibles et constatant une insuffisance de l’offre en la matière, Steve Lowe a eu l’idée de fonder une entreprise spécialisée dans le développement et la commercialisation de téléphones intelligents déverrouillés et à prix abordables. Suite à la tendance pour ces téléphones déverrouillés et sans engagement qu’on a pu constater d’abord en Europe puis au États-Unis, Chums Mobile a pour ambition d’anticiper la demande et d’adapter ce concept au contexte québécois et canadien. Diplômé du MBA et possédant un titre comptable CPA- CMA, Steve Lowe compte également plusieurs années d’expérience dans diverses industries dont les télécommunications.

COMMUNO-RÉNO (Kimiaka-Chantal Guérard – Sciences et ESG)

Qu’il s’agisse de réparations dans la maison, pour le vélo, la voiture ou autres, plusieurs d’entre nous se retrouvent désemparés face à ses menus travaux. Suite à ce constat, Kimiaka-Chantal Guérard a eu l’idée de créer un centre de formation, à but non lucratif, qui puisse répondre aux besoins des jeunes propriétaires ou locataires de la région de Montréal. Le centre offrira également la location d’outils ainsi que des services de professionnels à petits prix. Communo-Réno se distingue par l’aspect communautaire qui s’y rattache, c’est-à-dire la possibilité de former un réseau et de donner au suivant. Pour cette doctorante en chimie et diplômée du MBA, l’implication, l’entraide et l’aspect social sont des notions très importantes.

E-SANTE COMMUNICATION (Cathy Bazinet – Communication)

e santé communication
Cathy Bazinet a fondé le sitee-santé communicationen 2010 et en est l’éditrice. Journaliste de formation, elle travaille en communication santé depuis près de 20 ans et poursuit actuellement une maîtrise sur l’autopathographie numérique (les patients blogueurs). Forte de son expertise, elle souhaite aujourd’hui bénéficier des assises de sa présence en ligne et du rayonnement de son site, pour lancer une maison d’édition hybride, à la fois numérique et papier, dans le créneau spécifique de la « e-santé ». Son projet consistera à offrir à un prix très abordable et en français des contenus de qualité et à valeur ajoutée, soit en termes de vulgarisation, de synthèse, de pertinence et d’actualité.

EXTRAVAGANZ’ARTS (Fannie Lagrange – Arts)

Extravaganzarts
Extravaganz’arts se veut un organisme de création, de production et de diffusion visant à sensibiliser, promouvoir et démocratiser le cirque et les arts vivants sur le territoire québécois ainsi qu’à l’étranger. Dans cette volonté de démocratisation, l’entreprise vise des clientèles spécifiques dont les individus avec déficience intellectuelle ou vivant dans des situations de précarité ou des milieux défavorisés. Pour Fannie Lagrange, le cirque et les arts vivants représentent une approche créative pour développer les habiletés sociales et psychomotrices et rejoindre différents publics. Cette designer et historienne de l’art diplômée se spécialise dans la production et l’organisation d’événements artistiques en plus d’être artiste de scène.

FERMES IFUNGI (David Dussault – ESG et Sciences)

IFUNGI
Fort de son expérience professionnel dans le domaine de l’environnement et de son bagage académique en droit, en administration, en vérification environnementale et en sciences de l’environnement, David Dussault a développé un intérêt marqué pour les champignons et la culture de ceux-ci au fil des années. À un point tel qu’il a décidé d’en faire un projet d’entreprise. Ferme iFungi proposera une gamme de produits transformés à base de champignons gourmets et médicinaux de qualité supérieure tels que les pleurotes et le reishi. On retrouvera notamment le bouillon fongique, qui procure le goût umami, ainsi que les pleurotes marinés.

KrbonTek Solutions (Axel Gambou-Bosca, Diby Benjamin Ossonon, Oumar Bashhir – Sciences)

Tous trois doctorants en chimie, ces entrepreneurs désirent unir leurs compétences complémentaires afin de développer de nouveaux nanomatériaux fonctionnels pour répondre aux problématiques énergétiques et environnementales. KrbonTek Solutions se spécialisera dans la production de graphène haute qualité. Ce matériau, isolé pour la première fois en 2004, est un très bon conducteur thermique et électrique en plus d’être extrêmement résistant et léger. Il se retrouve dans de nombreuses applications notamment dans le domaine de l’aéronautique/aérospatial, de la médecine, du stockage de l’énergie, du traitement des eaux polluées ou encore des applications militaires.

L’AUBE (Meriem Amir – Droit, Samia Ait Slimani)

Alors qu’elle travaillait comme infirmière en pédiatrie, Samia Ait Slimani a constaté que ce département hospitalisait régulièrement, pour répit familial, des enfants handicapés ou nécessitant des soins médicaux spécifiques. Encore aujourd’hui, cette option demeure l’une des seules pour les parents qui doivent s’absenter ou qui ont besoin de repos. C’est donc dans une volonté d’améliorer la qualité de vie de ces familles que Samia et Meriem ont eu l’idée de créer un centre de répit et un service de garde pour les enfants nécessitant des soins médicaux qui requièrent l’intervention de personnel médical spécifique. L’Aube offrira une garde adaptée de jour comme de nuit et sur une durée pouvant allée jusqu’à plusieurs semaines.

LOCO ÉPICERIE ÉCOLOGIQUE ZÉRO DÉCHET (Marie-Soleil L’Allier, Andréanne Laurin, Martine Gariépy, Sophie Maccario – ESG, Communication et Sciences)

LOCO
Avec leur projet LOCO, ces quatre entrepreneures visent à devenir la première chaîne d’épiceries écologiques zéro déchet au Québec. Une épicerie écologique, c’est quoi? C’est de proposer une gamme de produits selon leur empreinte écologique, en tenant compte des facteurs suivants : offrir des produits locaux, biologiques, sains et équitables et minimiser l’émission de gaz à effet de serre. Le zéro déchet c’est : favoriser les produits en vrac et sans emballage, utiliser la consigne des pots et utiliser des emballages 100% recyclables. Issues du cycle supérieur en sciences de l’environnement, ces associées désirent ainsi concrétiser leur mission commune de réduire l’impact de l’humain sur son environnement.

PELURE : EDM WEAR (Gabrielle Boucher – ESG, Étienne Vincent-Poirier – Communication)

PELURE EDM WEAR
La naissance et la popularité de nouveaux festivals estivaux tels qu’Île Soniq, Villa Paradizo, AIM et l’émergence de nouveaux établissements tel que le New City Gas, témoignent du vif engouement pour la musique et les événements EDM (Electronic Dance Music). Comme pour tout mode de vie, une mode vestimentaire est associée à cette tendance. Pour s’habiller, les jeunes adeptes font face à des choix limités et surtout, provenant d’ailleurs. Pelure propose donc une solution personnalisée et clef en main pour les amateurs à la recherche de style pour un festival. Leur concept de base : les plurBOX. Il s’agit d’une boite, livrable à la maison ou à cueillir en personne, contenant tout ce dont les amateurs d’EDM ont besoin; des vêtements colorés, originaux et confectionnés à Montréal assortis de différents accessoires (lunettes, chapeau, etc.).

QÉIKO (Noémi B.Civil – ESG)

QÉiko
Portée par sa détermination à vivre son rêve, Noémi B. Civil a décidé de faire le grand saut en passant de physiothérapeute à entrepreneure en mode. Sa mission : partager ses découvertes vestimentaires et accessoires d’ici et d’ailleurs. Elle a donc fondé QÉiKO, une boutique pour les femmes de 25 à 40 ans proposant des créations de qualité, toujours fabriquées dans le respect et la dignité. Le marché étant saturé de produits de pauvre qualité et fabriqués dans de piètres conditions dans les pays où la main-d’œuvre est bon marché, QÉiKO propose ainsi de diversifier l’offre pour faciliter le virage vers une consommation plus responsable.

SIGESPARK (Abderrazak Landoulsi – Sciences)

SIGESPARK
SIGESPARK est une application web et mobile permettant la gestion de stationnements équipés de capteurs sans fil dans la chaussée ainsi que le guidage des automobilistes vers les stationnements disponibles. En plus d’améliorer l’expérience des automobilistes, cette innovation permettra également au gestionnaire de stationnements (centres d’achats, supermarchés, hôpitaux, etc.) de gérer plus facilement ceux-ci et de s’assurer une utilisation plus optimale de chacun des espaces. C’est en terminant sa maîtrise en informatique et en constatant le désir de Montréal de devenir une ville intelligente, notamment avec son projet « Stationnement intelligent – collecte de données en temps réel », qu’Abderrazak Landoulsi a vu l’opportunité d’affaires.

SUR LES PLANCHES (Micheline Piché – Arts)

SUR LES PLANCHES
L’objectif de cette entreprise est de présenter des spectacles de danse contemporaine professionnelle (incluant une partie amateur) en région et dans les municipalités éloignées des pôles culturels. Micheline Piché, chorégraphe et diplômée en danse, souhaite que les citoyens puissent participer aux spectacles en dansant sur scènes avec des professionnels et que ces spectacles soient présentés dans des lieux hors normes (églises, parc, usine, etc.). Elle désire ainsi permettre une réappropriation et/ou une revalorisation de ces lieux par la communauté par le biais de projets créatifs.

UMIKO (Therence Bois – Sciences)

UMIKO
Avec ce projet, Therence Bois vise à établir la première ferme aquaponique en milieu urbain au Canada. L’aquaponie est une méthode de permaculture qui combine l’hydroponie et l’aquaculture tout en réduisant les impacts négatifs de chacun de ces deux systèmes. Avec une ferme aquaponique centrale située en ville ainsi que des unités mobiles (des fermes miniatures pour les particuliers), Umiko permettra à la population montréalaise d’obtenir du poisson local sans impact néfaste sur l’environnent en plus de produire ses propres fruits et légumes. Étudiant en biologie, Therance a déjà démarré une culture aquaponique dans les serres de l’UQAM et c’est suite à ce projet pilote qu’il a décidé de reproduire l’idée à plus grande échelle.

Centre d’entrepreneuriat ESG UQAM

Contribuer au développement de l'entrepreneuriat et fournir des services de soutien au démarrage d'entreprise aux étudiants et diplômés de toutes les facultés et école de l'UQAM qui souhaitent lancer leur entreprise.

Suivez-nous

Coordonnées

Centre d’entrepreneuriat ESG UQAM
315, rue Sainte-Catherine Est
Local R-1880
Montréal, Québec, H2X 3X2