Ambassadeurs CE

Les ambassadeurs du Centre d’entrepreneuriat ESG UQAM sont l’exemple vivant que l’entrepreneuriat émane de chaque faculté et école à l’UQAM. Leur rôle vise donc principalement à personnifier cette pluralité, à travers leur parcours académique et leur domaine d’entreprise, et à inspirer d’autres étudiants et diplômés à lancer leur projet d’entreprise.

Ils ont été choisis pour leur dynamisme, leur implication et parce qu’ils ont contribué au rayonnement de l’entrepreneuriat au sein du Centre, de leur faculté et école à l’UQAM.

Faculté des arts

Myriam-Zaa Normandin

Fondatrice de [ZAA.CC] Design web

Lauréate au concours Mon entreprise 2015 : prix travailleur autonome

Myriam-Zaa est designer graphique diplômée de l’Université du Québec à Montréal (2014) et technologue en informatique diplômée du cégep du Vieux Montréal.

Fondatrice de [ZAA.CC] Design web, elle se spécialise dans la création de sites web commerciaux et à but non lucratif. Son expertise va du concept graphique aux outils promotionnels, en passant par la programmation, jusqu’à la mise en ligne du site. Elle assiste ainsi ses clients dans leur plan de communication.

« Le Centre m’a permis de faire mon plan d’affaires, de voir la valeur de ce que j‘avais entre les mains et de constater la fidélité de mes clients. Ça m’a vraiment donné l’élan pour pousser mon projet plus loin, d’avoir la confiance de passer à la prochaine étape. »

Faculté de communication

Marie-Pier Caron et Maude Beauregard

Fondatrices de Comme des filles Productions

Lauréates au concours Mon entreprise 2015 : 1er prix

Spécialisée en production de vidéos corporatives, Comme des filles offre des solutions audiovisuelles sur mesure pour favoriser la croissance des entreprises, augmenter leur visibilité sur le Web, promouvoir en ligne leurs biens et services et renforcer leur image de marque.

Marie-Pier et Maude sont toutes deux diplômées du baccalauréat en communication télévision de l’UQAM.

« On voyait le potentiel de s’unir ensemble pour faire grandir nos projets, développer nos compétences et surtout de mener nos projets à notre manière. On avait envie de partager notre façon de vivre, notre passion avec nos collaborateurs et nos clients. »

Faculté des sciences

Andréanne Laurin, Marie-Soleil L’Allier, Sophie Maccario et Martine Gariépy

Fondatrices de LOCO Épicerie écologique zéro déchet

Lauréates au concours Mon entreprise 2016 : 1er prix

Toutes diplômées de l’UQAM en science de l’environnement, ces quatre entrepreneures croient que notre panier d’épicerie a un impact important  sur les crises environnementales, sociales et économiques que nous rencontrons aujourd’hui.

C’est pourquoi elles ont décidé d’agir et de proposer une solution concrète en fondant LOCO, une épicerie écologique et zéro déchet. Pour elles, LOCO représente donc un puissant levier pour initier un virage écologique vers une société respectueuse de l’humain et de la nature.

« L’idée d’être entrepreneur, c’est d’avoir un impact pour inciter les gens à changer leur mode de consommation, leur mode de vie. Nous leur offrons un outil pour mieux consommer, pour consommer différemment. »

École des sciences de la gestion

Jean-François Lamy

Fondateur d’Aquartis

Lauréat au concours Mon entreprise 2010 : 1er prix

Diplômé de l’UQAM en administration des affaires, Jean-François a travaillé pendant plusieurs années avec son père dans le domaine la plomberie. Il a été frappé de constater à quel point l’eau potable est gaspillée dans les maisons et s’est dès lors donné comme mission de diminuer ce gaspillage. Son entreprise met donc au point des appareils qui recyclent l’eau grise, c’est-à-dire l’eau usagée des bains, douches et lavabos.  AQUARTIS est déjà établi à l’international notamment en France, en Martinique, à Porto Rico…

À noter qu’AQUARTIS a également contribué à la réduction de la consommation d’eau à la COP22 (Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques) en novembre dernier à Marrakech! Grâce aux systèmes INTELLO en opération sur le site de l’événement, des milliers de litres d’eau ont pu être épargnés.

« Ce qui me motive comme entrepreneur c’est de pouvoir réaliser un vrai changement, de réaliser ma vision. Peu importe le temps que ça prend, si on est passionné on peut accomplir de grandes choses! »

Faculté des sciences de l'éducation

Kathy Beaupré-Boivin

Fondatrice d’Apprentix

Lauréate concours Mon entreprise 2016 : prix Projet innovateur

Diplômée du baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale et candidate à la maîtrise en éducation et formation spécialisée à l’UQAM, Kathy a constaté au cours de ses études le manque de ressources disponibles pour les élèves en difficulté et leurs parents. Elle a également observé la lourdeur de la tâche des enseignants contraints à des classes toujours plus nombreuses et avec des élèves en difficulté intégrés aux classes ordinaires.

Guidée par son désir d’apporter une solution à cette problématique, Kathy a eu l’idée d’ApprenTix, un site éducatif d’enseignement sous forme de capsules vidéo accessibles autant pour les parents que pour les enseignants.

 « En enseignement, l’expérience te permet de voir les problématiques. Ça te donne des idées pour innover. Quand tu as des idées tout est possible. »

« Pour moi, l’entrepreneuriat c’est une chance d’aider les gens. Je voulais trouver ma manière d’améliorer une facette de l’enseignement. »

Faculté des sciences humaines

Nicolas Capuano

Co-fondateur de l’entreprise Mayukori

Lauréat au concours Mon entreprise 2009 : 2e prix

Ayant fait ses études en sciences des religions à la faculté des sciences humaines de l’UQAM, Nicolas a fondé en 2009 avec sa collègue Jee Yung Caillaux, Mayukori, une entreprise d’oreillers et de coussins ergonomiques pour le sommeil et la périnatalité.

Bien que l’entreprise ait connu un franc succès et qu’elle ait été dans plus de 130 points de vente au Canada, celle-ci n’est plus en activité depuis 2014. Malgré tout, Nicolas a su retirer beaucoup de leçons de son expérience et sa flamme entrepreneuriale n’en est que plus forte aujourd’hui.

«Tout le monde a une fibre entrepreneuriale en eux. L’idée c’est de bâtir une philosophie d’entreprise. C’est de se donner le pouvoir d’amener des valeurs humaines dans l’entrepreneuriat. C’est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie.»

Faculté de science politique et droit

Meriem Amir

Co-fondatrice du Centre de répit l’Aube

Lauréate au concours Mon entreprise 2016 : prix Coup de cœur

Diplômée en droit et candidate au Barreau, Meriem Amir a eu l’idée de fonder le Centre de répit l’Aube avec sa mère, Samia Ait Slimani, infirmière en pédiatrie. C’est en constatant que les parents d’enfants handicapés ou nécessitant des soins médicaux spécifiques n’avaient souvent que pour seule option d’hospitaliser leur enfant s’ils devaient s’absenter ou prendre du repos, que les deux femmes ont eu le désir de changer les choses.

C’est donc dans une volonté d’améliorer la qualité de vie de ces familles que Samia et Meriem ont décidé de créer un centre de répit et un service de garde pour les enfants nécessitant des soins médicaux qui requièrent l’intervention de personnel médical spécifique.

« Dans la vie, il faut prendre toutes les opportunités qui s’offrent à nous. Comme le Centre est ouvert à tous les étudiants, je me suis lancée avec eux !

Les étapes du Concours m’ont permis de réaliser mon projet étape par étape en toute confiance. »

Centre d’entrepreneuriat ESG UQAM

Contribuer au développement de l'entrepreneuriat et fournir des services de soutien au démarrage d'entreprise aux étudiants et diplômés de toutes les facultés et école de l'UQAM qui souhaitent lancer leur entreprise.

Suivez-nous

Coordonnées

Centre d’entrepreneuriat ESG UQAM
315, rue Sainte-Catherine Est
Local R-1880
Montréal, Québec, H2X 3X2